Rechercher

dimanche 24 septembre 2017

Retour de flammes ...

Ah tiens faut que je poste ici quand même, parce que la page Facebook c'est rigolo, mais faut bien que le blog vive :p

Des nouvelles du Family Boomerang en mode duelling prévu pour le "zoo" néerlandais Wildlands, puisque Wildlands Blog a posté deux photos du chantier qui est localisé entre les zones Serenga, Nortica et le parking.



Toujours aux Pays-Bas, Attractiepark Rotterdam, le parc construit dans un ancien incinérateur, continue son chantier. La chaine Youtube officielle le suit régulièrement (dernière en date: making of du restaurant situé dans la tour panoramique, qui mesure 43 métres de haut. Lui aussi est toujours prévu pour 2018.


Photos sur la page FB officielle:





Les Australiens sont tout fous avec l'arrivée de DC Rivals Hypercoaster, la plus haute montagne russe de leur pays avec 61 mètres de haut. Construite par Mack Rides, elle a ouvert à la mi septembre à WarnerBros Movie World sur la Gold Coast. Au vu des vidéos et des avis, ça a l'air excellent ! Vu sur Coastersworld.










Ce sera plus petit, mais intéressant aussi, c'est Flying Eagles, la nouvelle attraction 2018 de Legoland Billund (Danemark), un coaster familial signé Zierer Rides. Le flume Canoe sera également rénové, une manière de fêter les 50 ans du parc danois l'année prochaine.



Les accros aux coasters francophones ont-peut-être loupé un +1 (comme on dit chez eux) facile, à Mont Mosan en Belgique. Ce parc d'attractions/animalier de Wallonie a installé 9 nouveautés en 2017, dont une montagne russe pour enfants prénommée La Chenille. Si elle ressemble aux modèles Big Apple de l'Italien Pinfari, elle a été construite par le fabricant chinois -attention, à prononcer très vite!- Zhengzhou Limeiqi Amusement Equipment, tout comme les autres manèges. Mont Mosan a investi 350 000 euros dans cet ensemble venu par bateau selon Themepark Freaks. Avis personnel: j'espère juste que le tarif ne l'a pas trop emporté sur l'aspect technique et sécuritaire ...










Toujours en Belgique, changement de théma et de nom pour le train fantôme Nightmare, appartenant au tandem Lamer/Ropers. Il se nomme désormais Gotham et a pour thème les supervilains de Batman. Bon à l'intérieur, Batman ou pas, c'est toujours aussi ... captivant. Source: Kermisland.




Pour finir par les foires belges, un grand malade ... euh passionné de 36 ans, prénommé Robyn a passé 10 heures d'affilé sur l'Afterburner KMG connu sous le nom de G-Force à la fête de Louvain le 1er septembre dernier. Pour une fois, pas pour une association quelconque ou pour un don, mais pour rassurer un peu après l'accident de Fireball, une attraction similaire à G-Force, aux USA le mois dernier. Reportage sur la chaine Youtube de Robyn, Funfair Worldwide. Me demande dans quel état il était après 10 heures :p


vendredi 8 septembre 2017

Newsriders a testé pour vous: Battlekart !



Durant le mois d'août, je suis allé essayer un étonnant concept inventé par nos voisins belges, j'ai nommé Battlekart. Mais qu'est ce donc ? Hé bien Battlekart, situé dans des hangards à Dottignies, près de Mouscron et non loin de la frontière française, vous propose une partie de karting pas banale, avec un petit écran et une commande greffée à votre volant. Une fois assis dans votre kart, un employé vous guide jusqu'à la piste de départ "dessinée" sur le sol, et hop, le circuit s'éclaire ... car oui, les circuits sont tout ce qu'il y a de plus virtuels, créés par les projecteurs accrochés au plafond. Mais ce n'est pas tout: une fois la course démarrée, les karts passent sur des carrés matérialisants des bonus, du genre missile, guns, flaques d'huile, boosters, bouclier ou mines. Une fois l'option désirée sélectionnée, libre à vous de canarder l'enfoiré(e) qui est devant vous, ou de faire déraper méchamment le gros malin qui tenterait de vous doubler ! Tout est virtuel bien entendu -et sans casque de 10 kgs à porter sur la tête-, mais vous voyez réellement des "missiles" partir sur vos cibles, et votre kart dérapera réellement si vous ne faites pas attention aux "flaques" apparaissant sur la piste. Toute ressemblance avec Mario Kart, le génial jeu de course inventé en 1992 par le géant japonais Nintendo et popularisé sur ses diverses machines, n'est évidemment pas du hasard ! Bon, les esprits chagrins regretteront que la licence du constructeur japonais n'y soit pas -ce n'est pas un choix des inventeurs du concept- mais je vous engage absolument à aller essayer ce jeu ... euh non ce karting ... enfin les deux à la fois quoi :p
Site officiel.




Alors, j'en pense quoi ? Hé bien que du bon ! Le site vous propose une carte de fidélité gardant votre profil, vos dernières courses ainsi que votre score, et vous pouvez même immortaliser votre passage à la fin, avec photos sur le podium. Autant le dire de suite, si je ne me débrouille pas trop mal au jeu Mario Kart, je suis plutôt mauvais en karting et je pense que ça a joué, puisque j'ai fini avant-dernier. Truc inéressant en passant: les derniers de chaque round (4 par parties), sont automatiquement aux premières places au round suivant, ce qui laisse des chances aux plus mauvais - et ce qui doit bien gonfler les rois de l'asphalte :p - , les circuits sont totalement aléatoires, et même la grille de départ change d'emplacement dans le hangard à chaque round. Pour ceux qui craindraient les chocs, nul peur à avoir: de un, il est interdit de jouer aux auto-tamponneuses (par sécurité et aussi pour respecter le matériel), et de deux, si les karts se rapprochent de vraiment trop près, l'ordinateur contrôlant la partie freinera (un peu, rassurez-vous) les véhicules.Pour les tricheurs en herbe, inutile de tenter de couper à travers la piste, votre kart ralentira. Quant aux rounds eux-mêmes, outre les courses, le dernier propose à chaque fois un mode différent: BattleFoot, ou les joueurs doivent envoyer un ballon -virtuel- dans le but de l'équipe adverse, et BattleColor, ou vous devez recouvrir le sol de votre couleur, qui varie à chaque fois, sur le quadrillage dessinée sur le sol. L'équipe dont la couleur est la plus présente à la fin du temps imparti gagne le round.


lundi 4 septembre 2017

[Disneyland Paris] Halloween et la Skeletoons Party de Dingo : deux célébrations en octobre à Disneyland Paris

Halloween et la Skeletoons Party de Dingo : deux
célébrations en octobre à Disneyland Paris



A partir du 1er octobre 2017, le Parc Disneyland va vous donner des frissons avec deux
expériences spéciales : Halloween qui annonce le retour très attendu des célèbres
Méchants Disney et « la Skeletoons Party de Dingo », nouveauté ultra colorée à
Frontierland où les squelettes seront en fête avec Dingo…

Bienvenue à la Skeletoons Party de Dingo 

Qui a dit que le mois d’octobre était réservé à la peur ? Imaginez une fête squelettique remplie de
couleurs et de bonne humeur. C’est exactement ce qu’a voulu créer Dingo pour cette nouvelle
saison. Cette année, c’est donc tout d’os vêtu qu’il donnera le tempo à Frontierland avec sa troupe.
Ils vous inviteront à faire la fête avec eux dans un décor où vous vous trouverez nez à nez avec des
squelettes tous plus drôles et colorés les uns que les autres.
On annonce aussi l’arrivée de deux amis qui se font rares à Disneyland Paris : José Carioca et
Panchito Pistoles, les acolytes de Donald dans le film Les Trois Caballeros. Enfin, Mickey et Minnie
seront aussi de la partie pour des rencontres hautes en couleurs.

Le retour des Méchants Disney et des frissons d’Halloween

Envie de retrouver les Méchants Disney que vous adorez détester ? Le Parc Disneyland va vous
régaler avec un nouveau défilé, 100% inédit : Mickey’s Halloween Tricycle Gang. Les Méchants Disney rassembleront leurs troupes pour vous impressionner. Accompagnés de bien d’autres Personnages Disney, ils vous entraineront sur la route des esprits d’Halloween au rythme de leurs étonnants tricycles. Un rendez-vous à découvrir tous les jours sur Main Street, U.S.A.
Si vous souhaitez leur faire face et prendre la pose à leurs côtés, vous allez adorer les rencontres avec
les Méchants Disney. Vous retrouverez à Fantasyland, la Sorcière de Blanche Neige, la Reine de Cœur(Alice au Pays des Merveilles) et bien sûr Maléfique (La Belle au Bois Dormant) qui prendra ses quartiers dans la Cour du Château, envahie d’un redoutable roncier… Jafar (Aladdin) et le Capitaine Crochet (Peter Pan) seront eux aussi de la partie, à Adventureland. Cruella (101 Dalmatiens) quant à elle vous donnera rendez-vous au Parc Walt Disney Studios.
Enfin, les citrouilles et les fantômes seront aussi de retour dans Frontierland qui sera le lieu par
excellence où fêter Halloween cette année. Et si vous aimez les sorcières, vous apprécierez le
costume de Daisy !

Rendez-vous à Disneyland Paris du 1er octobre au 5 novembre 2017 pour une nouvelle saison et
deux fois plus de fun avec Halloween et la Skeletoons Party de Dingo. Plus d’informations à venir
sur news.disneylandparis.com

Avec plus de 320 millions de visites depuis son ouverture en 1992, Disneyland Paris est la première destination touristique d’Europe (13,4 millions de visites en 2016). Disneyland Paris compte deux parcs à thèmes (le Parc Disneyland et le Parc Walt Disney Studios), sept hôtels à thèmes Disney d’une capacité de 5 800 chambres (auxquelles viennent s’ajouter plus de 2 700 chambres des Hôtels Partenaires et Associés), deux centres de convention offrant un service complet et un golf 27 trous. Par ailleurs, Disneyland Paris abrite l’un des plus grands centres de divertissements d’Ile-de- France : Disney Village. Restaurants à thèmes, boutiques et multiplexe de cinéma sont réunis sur près de 30 000 m². La destination compte au total 59 attractions, 63 boutiques et 55 restaurants.

jeudi 13 juillet 2017

[Disneyland Paris] Pas de répit pour les pirates !

(communiqué de presse)
Pas de répit pour les pirates
Les équipes de Disneyland Paris sont à pied d’œuvre pour préparer la remise à flot de Pirates of the Caribbean, mais aussi tout le complexe autour de l’attraction, prévue pour le 24 juillet. Cette rénovation d’envergure marque la pierre angulaire du programme de réenchantement de l’expérience initié en 2015 dans nos parcs à thèmes.

Pirates of the Caribbean est depuis 1992 l’une des attractions iconiques de Disneyland Paris. Son histoire remonte aux années 60, puisqu’il s’agit de la dernière attraction supervisée par Walt Disney lui-même pour Disneyland en Californie (qu'il n'a jamais eu l'occasion de voir achevée). C’est donc avec une attention particulière que les équipes œuvrent dessus depuis janvier 2017, pour lui offrir une toute nouvelle jeunesse.
Un chantier titanesque
Un important travail de rafraichissement a été apporté à l’extérieur de l’attraction. D’une remise en peinture des 3 000 m² de façades, à la réhabilitation des sols désormais faits de pavés (irréguliers, pour plus de réalisme !), et même l’ajout d’un nouveau parking à poussette à la grande joie des équipes opérationnelles. Une reprise des éléments en bêton et en bois a été effectuée pour redonner son éclat aux décors originaux. Comme l’explique la Directrice Artistique Beth Clapperton, « comme pour la Cabane des Robinson, ériger les échafaudages sur ces parois mêlant forteresse, rochers, poutres et maisons de village a représenté un vrai défi ! »

Comme ce fut le cas pour « it’s a small world » ou Big Thunder Mountain, les éclairages extérieurs et intérieurs sont passés en LED pour plus de fiabilité et un moindre impact environnemental.

Le système de son a été amélioré et la bande son remixée, pour garantir une expérience sonore de premier ordre, rendant hommage aux thèmes intemporels imaginés par les Imagineers X. Atencio et Buddy Baker (auxquels ont été intégrées certaines mélodies de Hans Zimmer composées pour les films !). Les milliers d’accessoires de la file d’attente et de l’attraction ont quant à eux été remplacés ou restaurés par les équipes des Ateliers Centraux. Il est difficile à croire que le trésor de la scène finale soit composé de 30 000 pièces d’or collées une par une à la main !

Nouvelles expériences
Mais Pirates of the Caribbean offrira aussi à sa réouverture de nouvelles surprises à ses visiteurs. Le Blue Lagoon Restaurant devient Captain Jack’s – Restaurant des Pirates et voit sa carte repensée grâce à la créativité des équipes Restauration de Disneyland Paris. Dans une atmosphère familière mais dotée de nouveaux accessoires et références à la saga cinématographique Pirates des Caraïbes, les visiteurs pourront se restaurer dans une authentique taverne de pirates de 280 places, propriété de Jack Sparrow lui-même : on raconte qu’il l’aurait gagné lors d’un pari contre Angelica Teach, la fille du célèbre Barbe Noire !

Les visiteurs retrouveront pour la première fois le fameux Captain au sein même de l’attraction, au travers de personnages Audio-Animatronics© de dernière génération. D’autres personnages emblématique de l’univers de Pirates des Caraïbes feront leur apparition grâce à de nouveaux effets spéciaux, comme Hector Barbossa ou encore Davy Jones. Mais l’attraction, l’une des plus innovantes depuis 1967, n’a pas fini de se dévoiler et d’autres surprises seront au rendez-vous…

Les équipes de Cast Members opérationnels ont ardemment repris leurs quartiers au sein de l’attraction le 26 juin pour procéder aux derniers tests et réglages. Rendez-vous le 24 juillet pour revivre cette croisière mythique dans les Caraïbes!

mercredi 12 juillet 2017

Mondo Verde et Tayto Park ouvrent leurs flumes, des luges en moins en Autriche, et +

On l'as un peu oublié, mais le parc néerlandais Mondo Verde a fini par ouvrir fin  juin son flume ride, racheté à Sprookjesbos Valkenburg. C'est Wolfgang du forum Onride qui l'a essayé (photos), et on passera sur la thématisation pour le moins ...absente.







Toujours aux Pays-Bas, Duinrell a ouvert début juillet toutes les installations de l'extension de son complexe aquatique Tikibad, soit ls toboggans pour enfants Green Flash, Blue Stripe, Hurri'Cone et Rapid Run, dans la nouvelle zone Kids Playa. Le toboggan à triple cônes Triton est ouvert quant à lui depuis mai.


Majaland Kownaty, le parc indoor polonais dédié à Maya l'Abeille, Vic le Viking et Heidi est toujours en plein chantier. Vidéo qui date d'avril:


Une luge d'été qui ferme, c'est toujours un peu triste. C'est le cas du parcours situé à Ebendorf (Autriche), qui, selon le site officiel, restera fermé cette saison. Ce n'est pas le premier puisque d'après ce site de fans, celui de Leutasch a fermé en 2014.

On reste en Autriche, avec les deux nouvelles attractions ouvertes cette année par Familypark Neusiedlersee, un parcours mécanique à dos de poulet géant (!)nommé Gockeljagd et un parcours en petit train, le Waldexpress. les deux nouveautés ont pris la place d'un enclos à animaux d'après Onride. Non mais c'est mignon quand même :p









Beaucoup plus au nord, Tayto Park a ouvert fin juin sa nouvelle attraction, le flume Viking Voyage construit par la firme Interlink. Thématisation plutôt impressionante dans le genre, avec un parcours comportant notamment une partie en marche arrière.





vendredi 7 juillet 2017

Spirou démarre son chantier, du neuf à Williamsburg, et +

Incroyable mais vrai, je suis plutôt du genre sceptique face aux projets de parcs en Europe en général et en France en particulier, le projet Spirouland à Monteux -non loin de Splashworld- a marqué une étape (décisive?)avec la signature du bail de construction et la pose de la première pierre du chantier le week-end dernier. On peut le voir sur les photos du FB officiel:



Ouverure programmée pour juin 2018 (difficile à croire mais bon), et budget de 35 millions d'euros, sauf dépassement possible ...

Il est passé inaperçu, mais Mind Blower, le wooden coaster de Fun Spot America construit par GravityGroup LLC, a ouvert fin juin. Au vu des vidéos, il a l'air excellent celui-là !


Toujours aux Etats-Unis et dans la catégorie news futures, alors que son wooden InvadR est ouvert depuis quelques mois, Busch Gardens Williamsburg planche déjà sur 2018, voire 2019, avec une grosse attraction. Pour le moment on sait que "ça" mesurera au maximum 315 pieds, soit 96 mètres de haut, au vu des ballons testeurs, que "ça" se trouvera derrière la zone Fiesta Italia, que "ça" a un permis déposé avec la mention Busch Gardens Madrid, ce qui devrait signifier qu'il y aura désormais une zone espagnole là-bas. Une nouvelle montagne russe aussi vite? A voir ... Merci BGWFans.





Du côté ouest américain, c'est California's Great America, du groupe Cedar Fair, qui travaille à un nouveau projet. Là aussi, pas trop d'infos, sauf que le permis déposé donne une hauteur de 110 pieds, soit 33 mètres environ. C'est sûr, ça fait moins haut, mais selon les rumeurs de Screamscape, ça oscille entre un MegaLite d'Intamin AG ou le premier "Raptor Project" de Rocky Mountain. Photos des premiers marquages sur le terrain:

La Suède n'avait pas de dark ride interactif, erreur réparée en 2018 avec le projet de Furuvik selon BlooLoop. Le château hanté existant, nommé actuellementSpökborgen, sera transformé avec l'aide de la firme Sally Corporation, en un dark ride ou les visiteurs pourront flinguer les fantômes et autres créatures maléfiques. Pas de nom pour le moment cette nouvelle attraction, mais un budget: 2, millions d'euros. Début du chantier à l'automne.