Rechercher

mercredi 19 mars 2014

En vrac: nouveautés à Morey's Pier, Walibi patine, parc aquatique à Minsk,etc

On commence par la news qui fait marrer le matin, celle de Looopings, qui raconte que Walibi Holland, dans son désir de modifier une nième fois la théma de sa montagne russe Zierer nommée auparavant Keverbaan, Road Runner, Wok's Waanzin ou Rattlesnake, et maintenant Drako, a oublié un léger détail: la déco montée sur le train serait trop lourde, et celui-ci aurait donc des problèmes pour achever le parcours. Trop drôle :p

Double nouveauté cette année pour Morey's Pier (Wildwood, USA) puisqu'un Wave Swinger de Zierer (manège de chaises volantes) et un nouveau restaurant ouvriront à partir d'avril dans une nouvelle zone, Mariner's Landing Pier. Petite particularité: l'attraction sera décorée de 72 photos en noir et blanc représentant l'histoire locale. C'est à lire sur Coaster 101.


Un petit tour à l'Est pour aller, non pas en Ukraine, mais en Biélorussie ou un parc aquatique, le "5 ème plus grand en Europe", devrait ouvrir le 1er mai 2014 dans la banlieue de Minsk. Sur une superficie de 38 hectares, le parc comprendra 10 grands toboggans (sans compter ceux pour enfants) signés White Water West, dont l'un devrait faire 200 mètres de long et 20 de haut, deux zones de jeux pour les gamins -une en extérieur et une en intérieur- 11 bassins/piscines dont le plus grand sera décorés de cascades et de fontaines, et relié à un lagon extérieur par une rivière. Un "entertainment center" est aussi au programme, avec plusieurs attractions, notamment du constructeur Alterface.
Sources: Belarusian Telegraph Agency et Inside Belarus.


Du neuf pour le parc Spirou à Monteux (France) puisque le persmis d'aménager a été obtenu par Parexi SAS, le promoteur du projet. Voisin du futur Splashworld Provence (projet retardé par la météo) qui pourrait ouvrir la même année que lui, soit 2015. Le site dédié au reporter déguisé en groom et d'autres héros de l'éditeur belge Dupuis devrait coûter 36 millions d'euros dans sa première phase d'après Les Echos.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire