Rechercher

dimanche 28 septembre 2014

[Chessington World of Adventures] Pannes, bashing et plus si affinités ...


Je ne sais pas si il y a du "Chessington-bashing" dans l'air, mais le parc britannique Chessington Worlds of Adventures se prend un certain nombre de commentaires négatifs ces temps-ci sur le web anglophone. Outre une panne qui a valu une mésaventure à quelques visiteurs, un conflit l'oppose depuis quelque temps à la société Peer Egerton. Celle-ci avait été missionnée par Merlin Entertainments, propriétaire de Chessington, en 2012, suite à la chute (entrainant un coma) d'une enfant dans la file d'attente de l'attraction Tomb Blaster, pour identifier les défauts de sécurité éventuels.
Défauts qui se sont révélés nombreux, puisque près de 2000 avaient été mentionnés dans un rapport remis à Merlin. La société a indiqué par la suite avoir investis plus de 4,6 millions de livres sterling (près de 6 millions d'euros) pour remédier aux problèmes, mais les ennuis ne se sont pas arrêtés là. Suite à un conflit entre Merlin et Peer Egerton (conflit financier d'après Merlin), la société de surveillance a tenté d'obtenir par voie judiciaire, en vain, de différer l'ouverture du parc à la saison 2013. Elle a aussi démarré ce que Mertlin appelle une "campagne de harcèlement" via 80.000 mails envoyés aux autorités locales et aux riverains de Chessington, et aussi des pétitions en ligne. Le conflit a atterri ces derniers jours devant les tribunaux, Merlin Entertainment ayant porté plainte pour harcèlement et affirmations calomnieuses. Problème: la juge n'a pas retenu les faits de harcèlement et a estimé que le contenu des courriels adressés par Egerton et son chef, Peter Cave, étaient "d'utilité publique". Un début d'ennuis sérieux?
Sources: Ride Rater et The Telegraph.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire