Rechercher

jeudi 11 décembre 2014

Les news de chez l'oncle Walt: Villages Nature, Star Wars, départ et arrangements financiers

Amis Disneyfans, levez la main droite (ou gauche) au niveau de la tête et faites au revoir à Meg Crofton, 35 ans chez Disney et qui était jusque là à la tête de la division US et France de Walt Disney Parks & Resorts. Hormis la retraite et "le désir de se consacrer à un nouveau chapitre de sa vie", pas d'autre raisons officielles de son départ. Sa fonction aura duré 3 ans et prendra donc fin en juin 2015. Pas de successeur désigné pour le moment, mais le nom de George Kalogridis, actuel patron de Walt Disney World (Floride) et qui était aussi celui du resort californien jusque 2013, circule. Vu la réputation de Crofton auprès des fans US (entre autre pour des coupes de budgets en série, des prix qui explosent ou une gestion hasardeuse), je ne pense pas qu'elle soit très regrettée :p
Source: Orlando Sentinel.

La première pierre des Villages Natures, le méga projet de resort réalisé conjointement par Disneyland Paris et le groupe Pierre & Vacances (Centerparcs entre autres) a été posée aujourd'hui, en présence notamment du premier ministre Manuel Valls. Outre des hébergements, il comprendra l'un des plus grands parcs aquatiques européens, l'Aqualagon, d'une superficie de 11500 m2. On peut voir des photos et concept arts sur le Twitter officiel et celui-ci.





Retour aux USA avec une annonce de Bob Iger, président de la Walt Disney Compagny, dans le magazine Variety et vu sur Themepark Insider, les céatifs de l'entreprise sont au travail pour de bon sur des attractions et zones dédiées à la franchise Star Wars. Les projets avaient bien reçu le feu vert il y a un moment sous le nom de code de Orange Harvest, mais mis en stand-by, histoire de laisser JJ Abrams, réalisateur du prochain film sur la saga (sortie en 2017) et son équipe le temps de travailler sur le nouvel univers. Cela voudrait donc dire que les futures nouveautés se baseraient aussi bien sur les films d'il y a 30 ans que sur les nouveaux. En voilà une nouvelle intéressante !

On termine par le plus barbant - mais le plus croustillant-, le financier. Un article du Monde, sur l'affaire LuxLeaks (ou comment de nombreuses firmes US et européennes ont ouvert des filiales au Luxembourg pour échapper aux impôts de leurs pays), concerne directement Mickey. Selon le journal, les principales filiales européennes de The Walt Disney Compagny sont rattachées à des entitées basées au Luxembourg et aux Iles Caiman, entitées qui récupèrent les bénéfices des filiales via des prêts exorbitants et autres montages financiers, bénéfices évidemment moins taxés au Luxembourg qu'aux USA ou en Europe. Les sommes concernées sont évidemment énormes. C'est la crise comme dirait l'autre :p Merci la Gazette.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire