Rechercher

samedi 25 avril 2015

Les dinosaures sont (encore) à la mode ...

Message thématique à forte présence de bestioles disparues, puisque ces temps-ci, les projets plus ou moins sérieux de parcs dédiés aux dinosaures font surface, tandis que les parcs existants ont visiblement flairé le thème qui fera venir les visiteurs par paquets, à l'approche notamment du quatrième film de la franchise Jurassic Park, Jurassic World,  qui sort en juin. En souhaitant tout de même que la réalisation ne se limite pas à des statues en plastique fluo, merci !
Alors démarrons donc par Walygator Parc (France) qui a ouvert au public Dino World aujourd'hui vers 14h. Il s'agit de la zone qui entoure l'attraction de rafting connue auparavant sous le nom d'Odisséa. Niveau réalisation, ça semble plutôt bon, et c'est un exploit quand on regarde la thématisation du parc lorrain ces dernières années. Source des photos: officielle et WalyBiz. (et encore par ici si cela vous intéresse)







Pas encore ouvert en revanche c'est Dino Splash, l'ensemble de toboggans à bouées de PlopsaCoo (Belgique). Construit par le spécialiste Van Egdom, il y aura donc 3 descentes, deux en ligne droite et une avec une figure du genre "half pipe" sur le parcours. Le Facebook officiel a posté les dernières photos hier, montrant l'assemblage des tubes. Connaissant le groupe Plopsa et le fournisseur de la décoration (la société belge Neverland Decors), on peut s'attendre à du sublime !





Et pour rappel, le visuel:


On passe aux projets avec Jurassica, l'idée d'un journaliste scientifique britannique nommé Michael Hanlon. Un site officiel a été lancé, de même qu'une page Facebook,  pour ce futur parc, qui ne devrait toutefois pas contenir réellement d'attractions, mais tout de même des animatroniques, des reconstitutions, une partie de la collection de fossiles du National History Museum, des spécimens issus de collections privées et des "expériences interactives". Le lieu choisi est Portland dans le Dorset, sur une presqu'ile de la côte sud de l'Angleterre, pas pris par hasard puisqu'il fait partie de la "Jurassic Coast" et est classé à l'UNESCO. Budget prévu: 75 millions de livres, soit plus de 100 millions d'euros, ouverture prévu pour 2020 avec un objectif fixé à 700.000 visiteurs par an. Pas un peu trop quand même ?
Quelques visuels:





D'autres visuels, photos et vues du futur site visibles ici.
Et pour finir, un deuxième projet dont on sait peu de choses pour le moment, qui devrait ouvrir à Lingreville dans la Manche. Je dis devrait, parce que si on en croit Ouest France, Raptor Park de son petit nom, va devoir attendre des aménagements pour pouvoir accueillir les 250 véhicules journaliers prévus, la route départementale d'accès ne suffirait pas. Le site choisit est un ancien bâtiment industriel, sur une surface de 4900 m2, avec une trentaine d'emplois à la clé. Rien sur le contenu, mais Raptor Park "devrait pouvoir occuper une famille une journée entière, avec des activités liées au monde des dinosaures." Date prévue à l'origine: avril 2016, mais c'est un peu mal parti.
Aiutre source: La Manche Libre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire