Rechercher

lundi 28 septembre 2015

Intamin Speedboat Challenge, un nouveau concept

Quand Intamin AG, fabricant helvétique de montagnes russes, s'associe avec Errol McKoy, vétéran du milieu des parcs de loisirs US et ancien du groupe SixFlags, ça donne le Speedboat Challenge. Ou comment utiliser une technologie existante (les catapultes LSM ou Linear Synchronous Motors) sur les coasters avec un "parcours" en speedboat, ces bateaux ultrapides sur rivières. Pour préciser un peu ce nouveau concept (à 15 millions de dollars quand même!), imaginez les bateaux en question, avec 24 sièges, et lapbars de sécurité, propulsés de 0 à 62 miles par heure - ça donne du 0 à 100 km/heure- en l'espace de 4 secondes, sur un rail LSM immergé dans un bassin, et ceci en mode aller/retour via une plateforme de retournement, avec deux rails/parcours côte à côte pour donner l'illusion d'une course et améliorer le débit visiteurs. Pour mieux créer l'illusion d'être dans ces bateaux/dragsters, des flammes peuvent sortir des tuyères à l'arrière, des haut-parleurs embarqués diffusent le "son adéquat" et les sièges des passages peuvent vibrer. Ceux qui ont pensé au fameux Kitt Superjet de Movieland (Italie) oublient qu'il n'y pas de rail pour cette attraction, qu'il y a un pilote dans les bateaux et que la version italienne tient du "délire total", tout comme le reste du parc d'ailleurs. Là le projet est beaucoup plus "sérieux", propose des options genre noms de sponsors pour les bateaux pour faire plus "réaliste", une passerelle d'observation pour les trouillards, etc avec un constructeur renommé en support. Bon, certes, tous les parcs ne pourront pas se payer ce genre de joujou :p
Source: Themepark.nl et Dallas News.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire