Rechercher

vendredi 11 février 2011

[Industrie] Tout finit bien?

Déjà évoquée ici, la faillite du constructeur d'automates allemand Heimo semble séloigner, puisque selon Stimme.de, le fabricant, rebaptisé Heimotion, est reparti sur de nouvelles bases et un nouveau patron, Michael Friedrich, aidé par sa femme et des investisseurs venus de Belgique et de France. 26 employés (sur les 70 de l'ex Heimo) ont pu être réembauchés. Pas vraiment d'infos sur leurs projets, mais la photo montrerait des statues (ou automates?) commandées par un parc néerlandais. Lequel? Bonne question ...